Les phénomènes, cabinet de ventes privées
09 69 32 83 39

Plongez dans l’univers Home Cinéma

Les phénomènes se sont penchés sur le dossier du cinéma à la maison afin de vous présenter nos coups de cœur et bien entendu les meilleurs rapports qualité / prix.

De nos jours changer de TV est devenu plus compliqué que de finir un rubisk’s cube, entre les nouvelles technologies, les termes à dormir dehors on s’y perd !
Pas de panique je vous explique tout en dessous !

Le téléviseur est un produit en perpétuel évolution technologique depuis plusieurs années entre le LED, OLED, Q-LED, connecté non connecté (Smart TV ou non Smart TV) UHD, 4K, HDTV 1080P… Il y a de quoi devenir fou !

De nouveaux termes à n’en plus finir qui se transforment en casse-tête chinois quand vous vous trouvez devant un mur de TV où sur un site internet.

Tout d’abord en tant qu’amoureux du cinéma à la maison mon regard s’est porté sur la technologie OLED. Samsung a été la première firme à l’intégrer sur ses Smartphones via le superamoled et par la suite par la firme Coréen LG sur la partie Télévision il y a quelques années. (N’oublions pas que Sony fût le 1er à présenter un produit OLED de 11 pouces de diagonal en 2007).

Les points clés de cette technologie :

Le contraste : l’OLED a une longueur d’avance sur le LED grâce à sa technologie auto émissive. A l’inverse le LCD a pour obligation de passer par un rétroéclairage permanent, qui affecte sa capacité à délivrer un noir absolu, malgré les dernières avancées technologiques comme le local Diming et FULL LED (Pilotage du rétroéclairage par zone). La particularité du OLED est cette techno auto émissive, chaque pixel est une source de lumière. L’électronique intégré dans le Téléviseur se contente d’éteindre le pixel pour avoir un noir absolu.

La réactivité : encore un avantage et pas des moindres en faveur du OLED, la réactivité des pixels écrase celle des LCD qui mettent du temps à changer d’état. Le temps de rémanence sur le OLED est 0,1ms quand le LCD peine à arriver à 2ms (imaginez un départ arrêté entre une 4L et une Ferrari, vous voyez mieux là non ?!).

La finesse : En supprimant le rétroéclairage, en ajoutant le processus de fabrication, on obtient des dalles d’une finesse incomparable, descendant jusqu’à 0,05 mm d’épaisseur sur certains prototypes chez Samsung, moins de 5 mm sur le dernier OLED SIGNATURE G4 de LG ou la série A1 de Sony.
Ces éléments demandent un peu de place, la TV est forcément un peu plus épaisse que la dalle elle-même, cependant on ne lui en tient pas rigueur car sa netteté d’écran offre un visionnage proche de la perfection.

Vous l’avez bien compris, j’applaudis la technologie OLED, cependant je vais m’efforcer d’être objectif et de déceler quelques points faibles :

  • L’offre démarre seulement du 55 pouces ce qui équivaut à 139cm pour les novices !
  • Son prix élevé (Psst, chez nous ça vaut le coup !)

C’est bien de vanter un produit, mais c’est aussi bien de le comparer !

Après avoir étudié les pépites du OLED, je me suis tourné sur le Qled son fidèle concurrent lancée par le firme Samsung en Mars 2017.

Le QLED reste une technologie controversée, son architecture de départ est basée sur le LCD / LED. Son avantage : la technologie Samsung intègre ce fameux Quantum Dot (plus communément appelé point quantique).

Cela signifie quoi pour le commun des mortels ?  des nano cristaux qui diffusent une longueur d’onde, dès qu’ils sont stimulés par la lumière. Samsung a une méthode particulière pour intégrer cette technologie, un filtre Quantum Dot est intercalé entre le rétroéclairage et les filtres RVB, ce qui permet d’avoir un spectre colorimétrique énergique et particulièrement sur le vert et le rouge.

Le QLED reste une techno efficace pour le rendu mais offre moins de finesse sur l’image que la technologie Oled.

Le LED est apparu déjà depuis plusieurs années, technologie la plus diffusée sur les téléviseurs. Fabriqué sur la base d’un LCD, il n’en garde que le nom puisque les fameux tubes fluorescents ont été remplacés par des diodes.

Chacun conviendra qu’en fonction de son choix et de son budget, le LED reste un bon investissement au regard de son exigence et son usage.

Après vous avoir expliquer la différence entre OLED, QLED et LED, je vais bien sûr éviter de vous expliquer la différence entre HDTV1080P et Ultra HD, HDR, je vais directement vous proposer les meilleurs rapports qualité / prix sur les différents segments. Ne perdons pas de temps et passons à l’action.

Plongeons-nous dans l’univers Home Cinéma.

 

© 2017 Les phénomènes