Les phénomènes, cabinet de ventes privées
09 69 32 83 39

La Nouvelle Vague

La Nouvelle Vague est une épicerie fine de Bordeaux située au 59 rue des Remparts à Bordeaux
Fondée à l’initiative de Jean et Thomas, deux amis épicuriens et passionnés, Nouvelle Vague est une épicerie fine spécialisée dans les produits issus de la pêche maritime et fluviale.

De cette navigation entre mer et fleuve résulte un choix large et rigoureux de conserves, soupes, tartinables et plats cuisinés.

Au menu, toute une gamme de poissons, coquillages et céphalopodes. Nouvelle Vague met à l’honneur des produits de fabrication artisanale choisis avec soin pour leurs qualités gustatives.

Le filet ratisse large : des poissons les plus connus (sardine, thon, maquereau…) aux plus inattendus (chinchard, espadon, castagnole…), des rillettes éthiques avec un fort pourcentage de matière première, des tapas généreux ou encore des soupes concentrées sans additifs ni conservateurs.

L’Epicerie de la Pêche promeut tant des produits du marché local (caviar d’Aquitaine, lamproie, bière, truite du Lot-et-Garonne…) qu’extérieur (Bretagne, Loire, Portugal, Espagne…).

Il est également possible d’y retrouver le nécessaire pour cuisiner et accommoder le poisson : vinaigres et huiles, sauces et condiments, pâtes et riz, marinades, vins…


La Quiberonnaise :

Depuis 1921, La Quiberonnaise, basée sur la célèbre presqu’île du Morbihan, propose des produits concoctés à la main issus exclusivement de poissons frais.
La tradition et la gastronomie ont toujours été les principaux intérêts de l’entreprise. Souvent comparées à des grands vins, les conserves de sardines et de thon de La Quiberonnaise se bonifient avec le temps.


La Compagnie Bretonne du Poisson :

L’histoire de la Compagnie Bretonne du Poisson est liée à celle de la famille Furic, conserveur de produits de la mer depuis 1920. Passionnée et exigeante, cette famille a réussi, grâce à la maitrise d’un savoir-faire précis, à confectionner des produits qui transmettent au plus juste ce que la mer nous offre. Les connaissances acquises à force de travail et de patience permettent à cette entreprise de produire des conserves d’exception.
La Compagnie Bretonne du poisson n’a eu de cesse de promouvoir leur métier et leur région en atteignant l’excellence. Depuis sa création cette conserverie fait évoluer ses techniques de production et recherche les meilleurs produits de Bretagne. Ce n’est pas un hasard si l’atelier se situe à saint Guénolé, port emblématique de la pêche bretonne et lieu stratégique en termes d’approvisionnement.
Qualité de la matière première et respect avec lequel la Compagnie Bretonne la transforme sont les maitres mots de cette conserverie familiale.


Conserverie Hennequin :

Gaston Hennequin, le créateur de l’entreprise, se destinait à la mécanique marine. Cependant à la suite d’un problème de santé, il renonce à cette profession et se tourne vers le poisson. Dans un premier temps il vend la pêche en triporteur dans les bourgs de l’Ile d’Yeu. Lorsque son arrière-grand-mère lui cède un local sur le port, il saisit l’opportunité d’ouvrir avec l’aide de son épouse sa première poissonnerie.
L’activité est florissante. Rejoint par son fils aîné Pascal, Gaston ouvre la poissonnerie du bourg Saint-Sauveur. L’entreprise se développe et les trois autres enfants : Bernard, Marie-Jo et Yannick la rejoignent. Une nouvelle poissonnerie voit le jour au Port de Joinville. Bernard, second fils de Gaston, s’intéresse plus particulièrement à la transformation du poisson, et commence à mettre au point des recettes qu’il commercialise dans les poissonneries. Le succès est immédiat et le projet d’une conserverie artisanale commence à germer. L’activité démarre en 1998.
Caroline épouse de Bernard ouvre sur le port à côté de la poissonnerie la boutique de la conserverie. Le magasin vend des conserves de poissons préparées selon le savoir-faire ancestral : rillettes de thon blanc germon, pâtés de thon ainsi que le fameux thon fumé. La conserverie élargit sa gamme en travaillant les poissons de la pêche locale : sardines, maquereaux, seiches, espadons, foie de lottes, araignée de mer.


Rodel:

C’est en 1824 qu’a été créée à Bordeaux la première conserverie de poissons aux magasins généraux de la marine. Charles Désiré Rôdel s’en vit confier la direction. Les premières conserves furent destinées aux capitaines des navires. Une partie servait à l’équipage tandis que l’autre était vendue dans les lointaines contrées visitées. Les marins devinrent ainsi les premiers voyageurs de la maison Rödel.
Depuis cette époque, la marque Rödel n’a cessé d’étendre sa notoriété et propose aujourd’hui plus de 30 références de sardines, maquereaux et thons.

La Bourriche aux Appétits :

Comme le laisse supposer son nom, La Bourriche aux Appétits est spécialisée dans les recettes à base de poissons de rivière. Il ne s’agit pas de n’importe quels poissons, mais de ceux de la Loire et des étangs voisins. En étant située à quelques kilomètres de Chambord, La Bourriche aux Appétits bénéficie en effet d’un environnement naturel exceptionnel associé à une histoire et un patrimoine unique. C’est cette nature préservée et cet environnement historique exceptionnel qu’exploite La bourriche aux appétits en y apportant sa touche personnelle mettant en valeur ce terroir d’une richesse rare.
Silure, sandre, perche et bien d’autres de ces délices sont cuisinés par La Bourriche aux Appétits en y associant quelques épices exhalant le goût et les parfums. Produits intimement liés aux saisons, La Bourriche aux Appétits s’adapte en privilégiant ceux du moment dans le but d’être en harmonie avec la nature.

Groix et Nature :

Groix et Nature exprime toute la magie de l’île de Groix. Véritable conservatoire culinaire local, la petite conserverie enrichit le patrimoine gourmand des lieux et l’ouvre sur des saveurs nouvelles.
La conserverie de l’île de Groix créée par Guyader Gastronomie a été conçue comme un véritable laboratoire du développement durable territorial. Sauvegarder et renouer avec la culture et le savoir-faire des conserveurs, créer des emplois précieux sur l’île, générer au niveau des matières premières une chaine de valeur ajoutée territoriale, préserver et produire le meilleur de la nature.
Patiemment collectées auprès des habitants et des pêcheurs du cru, les recettes sont produites sur place dans un esprit premium. La gamme Groix et Nature va au plus près des traditions bretonnes, revisitées avec une pointe de goût et relevées d’un soupçon d’originalité. Le résultat est authentiquement délicieux.


Conserverie Courtin :

Conserverie Courtin est une entreprise familiale fondée en 1993, ce qui en fait la plus ancienne conserverie de produits de la mer de Concarneau. À cette époque déjà, elle nous régalait avec son confit de noix de Saint-Jacques.
Grâce à des produits de la mer simples et à un savoir-faire artisanal, les produits du terroir de la Conserverie Courtin sont des immanquables des produits régionaux bretons.

Conserverie Pinhais Rios

Conserverie Pinhais Rios :

Cette conserverie familiale est incontestablement la meilleure du Portugal.
Depuis trois générations elle travaille avec du poisson frais de la criée de Matosinhos dans la banlieue populaire de Porto et ne possède toujours pas de chambre froide… De père en en fils, depuis 1920 la famille PINHAL dirige cette conserverie avec la même authenticité. Méconnue au Portugal, elle exporte ses conserves à l’étranger, principalement sur le marché nord-américain. Rios est une marque de la conserverie Pinhais

Conserverie La Rose :

L’histoire de la conserverie LA ROSE est avant tout celle d’une famille andalouse installée dans l’Algarve au début du XX siècle.
António et Cayetano FEU, entrepreneurs philanthropiques ont rapidement su faire prospérer la pêche et l’industrie du poisson dans la ville de Portimao jusqu’aux années 80.
En 1996, la municipalité restaure la conserverie pour en faire un musée, dédié à cette activité de conserves de poissons. Tout récemment la famille Ramirez, grande dynastie portugaise de la conserve rachète la marque La Rose aux héritiers Feu et souhaite faire revivre cette marque prestigieuse.
Au-delà de la nostalgie, La Rose est un des meilleurs ambassadeurs de la sardine portugaise.

 

© 2017 Les phénomènes